La passion du costume et l’amour du spectacle, Geneviève Esteve magnifie les artistes à la Nouvelle Eve.

Geneviève confectionne et entretient les 150 costumes de la revue « Paris je t’aime ». Depuis 30 ans, elle puise son savoir-faire unique et son inspiration auprès de grandes maisons de la mode et du spectacle. C’est avec la plus grande précision qu’elle choisit les matières et assemble les pièces de ces costumes flamboyants. Pour que tout soit parfait sur scène, elle vieille aux moindres détails jusque dans les coulisses « les changements sont rapides entre les tableaux, je m’assure que les artistes ne maltraitent pas les costumes dans la précipitation ». Parés de perles, de plumes, de sequins et  de paillettes, les artistes de la revue « Paris je t’aime » sont sublimés par ses doigts de fée. « Lorsque les gens nous remercient à la sortie du spectacle, c’est notre plus belle récompense ».

g-ouvrantJ’adore travailler les jupes de cancan… Toutes ces couleurs ! C’est toujours une belle surprise pour les spectateurs.g-fermant

Il est 18h30 ! C’est l’effervescence en coulisses.

A la lumière des miroirs vintage, les filles se préparent pour le show. Un rituel minutieux dont toutes dans la troupe ont appris les codes. Le music-hall a ses règles : les bouches sont écarlates et gourmandes, les yeux de biches ourlés de noir et les cheveux remontés en chignon bien serré (port de coiffe oblige !)

L’échauffement est l’étape ultime avant de monter sur scène. A raison de deux représentations par soir et un cancan exécuté dans les règles de l’art, une préparation physique est primordiale.